Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 20:00

L’Université de Lausanne poursuit ses recherches

 Notre cerveau est très complexe: sans communication les deux hémisphères du cortex cérébral humain peuvent dysfonctionner plus ou moins gravement et par exemple l’individu touché par cette anomalie peut avoir de la peine à comprendre certaines interactions sociales ou à y participer.

Ce qui est le cas pour les personnes ayant contracté durant le développement intra-utérin une anomale du corps calleux, par exemple.

 

Une nouvelle découverte scientifique a été réalisée dernièrement et à l’UNIL l’équipe du Dr Cécile Lebrand vient de publier un article novateur sur le développement de cette commissure cérébrale essentielle dans la communication entre cerveau gauche et cerveau droit.

On savait que les cellules non-neuronales dites gliales, se positionnent très tôt dans le corps calleux, région localisée au milieu des deux hémisphères cérébraux. L’équipe du Dr Lebrand est allée plus loin: «Nous avons découvert que le corps calleux était également peuplé d’innombrables neurones de deux types durant toute la période embryonnaire... Le rôle prépondérant de ces deux populations neuronales(différentes selon le neurotransmetteur qu’elles expriment, le glutamate ou le gaba) apparaît clairement dans ces travaux: elles exercent chacune une activité attractive sur les millions de fibres axonales qui vont croître dans le corps calleux au cours du développement du cerveau, les aidant ainsi à «pousser» de manière intelligente en les guidant à travers cette commissure cérébrale.»

Les anomalies du corps calleux qui peuvent amener à ces dysfonctionnement touchent environ un individu sur 4000; l’équipe du Dr Lebrand poursuit ses recherches sur ces structures et leur altération possible et sur les différents syndromes qui peuvent conduire une interruption de grossesse.

Un vaste secteur Le cerveau et ses milliards de neurones, les actions des neurotransmetteurs, la découverte de nouvelles molécules et leurs effets sur ces neuro-transmetteurs comme la dopamine, la sérotonine, la mélatonine, la noradrénaline... vont occuper encore longtemps les chercheurs, notamment dans le traitement des dépressions et de certaines maladies comme l’anxiété généralisée ou les crises de panique par exemple. Un secteur de la santé qui devient d’ailleurs toujours plus important, notamment, au niveau du coût financier qu’elles engendrent.

Repost 0
jean-marc theytaz - dans nature
commenter cet article
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 19:09

229034795_6a3904d7e6.jpg«La montée n’est pas trop longue, ni fatigante, une heure et demi depuis les mayens de Conthey, depuis Incron plus spécificiquement, en pente appuyée ,avant de gagner les alpages de Flore et d’Aïro qui se découvrent dans toute leur splendeur et leur virignité à 1980 mètres d’altitude...» nous dit Françoise Douheret ....tenancière de la buvette d’Aïroz.
«Ce lieu constitue un objectif de promenade en soi qui vous fait parcourir quelque huit kilomètres en tout, aller et retour. Mais l’Aïroz représente également une étape sur l’itinéraire qui conduit à Le Lodze, à Derborence, à 1h30 des chottes et de la buvette d’Aïroz. »
Un parcours agréable, sans obstacles, à la portée de tout un chacun. «Nous sommes venus ici en 2004 et nous restons cinq mois d’affilée à nous occuper de la buvette et du gîte.

Ici à Aïroz la convivialité est le maître mot: ambiance détendue dans un coin de chottes très chaleureux, boisé avec des lames de pin qui apportent une touche montagnarde très typique.
Une cheminée ouverte diffuse une odeur de fumée de mélèze ou d’épicéa très caractéristiques; les accents de visiteurs peuvent rappeler les grandes villes ou le Midi de la France, la Suisse allemande ou la Hollande, l’alpage devient international...
 «La buvette et le gîte disposent d’une vingtaine de lits et sont ouverts du 15 mai à la fin octobre. Nous recevons beaucoup de promeneurs mais également des sorties d’entreprises, des personnes qui organisent leur anniversaire sur l’alpe ou comme prochainement, cette année, le premier août de la commune de Conthey avec le traditionnel feu et le discours officiel de la conseillère communale contheysanne Véronique Dayer.» nous dit Françoise Douheret. Multitude d’itinéraires
«Ce qui est intéressant ici réside dans la multiplicité des itinéraires de marche proposés dans les alpages: on peut rayonner sur Flore, Pointet, le Larzet, Le Lodze, Derborence.... avec chaque fois des sentiers faciles, accessibles à tous, et avec en prime un panorama magnifique sur le massif du mont Blanc, la Rosablanche, le Weisshorn.... on peut même apercevoir la vallée de Conches au fond à gauche, une vue magnifique et imprenable. Il y en a pour tous les goûts avec aussi le tour du Mont-Gond, par exemple, une marche de quatre- cinq heures qui passe par la Croix de la Tcha et l’étang des Trente Pas.» souligne Jean-Daniel.
Ce dernier a réalisé lui-même tous les travaux de restauration de l’Aïro, de l’artisanat authentique, avec un cachet montagnard très apprécié. Le couple apporte ainsi depuis quatre ans une animation bienvenue dans les alpages de Conthey avec aussi une carte de restauration typique qui réjouit tous les randonneurs amoureux des alpages.

Repost 0
jean-marc theytaz - dans nature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jean-marc theytaz
  • : Textes poétiques, de création- Textes critiques sur des expositions d'art, des sorties de nouveaux livres en Valais et en Suisse.
  • Contact

Recherche

Liens