Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 17:12
La surdouance, un thème fort, dont on parle beaucoup dans notre socièté contemporaine, que ce soit sur les plan psychologique, technique, créatif, professionnel, qui allient en même temps des performances hors du commun et des problématiques parfois aigues en termes d’adaptation et d’intégration sociale.

Dans le cadre de Label’Art l’EPAC à Saxon a relevé le défi et nous a offert une série d’œuvres d’artistes de l’école mais également des travaux de la Fondation SEQUENCE avec ce titre évocateur «Au-delà du mythe et du cliché».

«L’originalité de ce projet réside ans la réalisation d’une bande dessinée qui se veut certes dynamique, vive, rythmée mais également narrative et informative apportant des éléments concrets et tangents au grand public sur le thème de la surdouance» nous dit Patrizia Abderhalden, directrice de l’EPAC: «… le projet s’est développé sur une année entière, à travers des rencontres entre étudiants et professeurs, il nous a permis de produire onze histoires, qui en finalit. sont destinées à être publiées.
Nous sommes actuellement à la recherche de financement. Cet ouvrage peut être destiné aux écoles, aux institutions, avec des thèmes bien précis comme le génie génétique , la biologie. Le toute s traité avec humour, sur un ton décalé, qui apporte à l’ensemble une meilleure visibilité sur la surdouaqnce et ses difféentes implications. Il s’agit là d’un projet novateur et d’une première sur le plan suisse.... Didactique, informatif, créatif Le projet est d’envergure et a réussi à mettre sur pied et en forme onze histoires, des scénettes accompagnées de texte, apportant des complément didactiques, scientifiques provenant de recherches des sciences humaines
. Toute cette mise en oeuvre a nécessité une collaboration intense entre le programme pour surdoués Hélios et l’EPAC de Saxon, la première école de bande dessinée en Suisse. Quant à la fondation SEQUENCE elle met en exergue l’image narrative, avec tous ses atouts, prônant l’art séquentiel sous toutes ses formes dans le secteur de la formation et de l’évènementiel.
Il faut savoir que la surdouance touche envuiiron 3 à 5% de la population, soit entre 222000 et 370000 personnes en Suisse. C’est le docteur Marc Bersier qui a leu l’idée de créer une Bande dessinée et qui a pris contact avec Patrizia Abderhalden, directrice de l’EPAC pour organiser cette aventure. Les élèves de l’EPAC ont ainsi eu toute latitude pour donner cours à leur créativité, leur imagination, leur inventivité, à leur force et puissance de création artistique.Le scénariste Eric Gratien, les textes de psychologues ont permis de faire le point sur les récentes recherches scientifiques concernant la surdouance.
La bande dessinée remonte le fil de l’Histoire pour connaître les différences de sensibilité sur ce thème entre les pays, pour étudier les liens entre intelligence et créativité, pour relever l’influence des facteurs biologique, psychologiques sociaux, économiques, politiques, pour évaluer le QUI moyen des populations.

Partager cet article

Repost 0
jean-marc theytaz - dans littérature
commenter cet article

commentaires