Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 14:26

 

La Galerie Minsucule à Vercorin expose actuellement les œuvres de Hélène Schwartz qui nous propose des eaux fortes, des aquatintes, des sérigraphies,... caractérisées par une grande sobriété, un dépouillement et une pureté particulières.

L’artiste qui a dé8n7nmx0.jpgjà exposé à plusieurs reprises en Valais, notamment à Sion, entreprend entre autres un voyage vers les origines avec des tableaux qui nous font penser à la conception de l’être humain qui passe par les chromosomes: des pièces de format moyen qui réunissent dans leur thématique les composantes de ces éléments premiers qui nous emmènent vers la naissance, les sources essentielles de la lumière native, faites d’énergies et de valeurs primales. Hélène Schwartz nous offre également des compositions «sans titre» qui peuvent nous emmener vers des errances cosmiques; dans des ensembles où se rencontrent l’individu et la foule, dans des manuscrits où l’on découvre les vestiges, les signes, les empreintes, les formes élémentaires de la mémoire humaine qui inscrit sur des supports matériels ou imaginaires les lettres des premiers alphabets. Constructions spatio-temporelles que l’on retrouve aussi dans les «Révolution arabe» figurées par les pyramides du Caire, avec leurs géométries spécifiques qui peuvent symboliser l’équilibre parfait pour aller de l’horizontalité à la verticalité, de la masse compacte d’éléments individuels à l’élévation vers la structure unique qui atteint le ciel dans sa vastitude et sa grandeur: symbole aussi de la démocratie, ensemble d’individus qui rejoignent des valeurs communes dans la liberté et l’harmonie.

«Je pense que nous sommes empreints d’un passé qui nous oriente dans notre vie. Il est possible de l’explorer, de l’exprimer et ainsi de l’intégrer pour nous permettre d’aller vers de nouveaux horizons. Parfois, dans cette démarche, il y a comme une densification. Puis une énergie se libère et fait place à une nouvelle émergence qui suscite un questionnement.» nous dit Hélène Schwartz.

 

Exposition Hélène Schwartz, Galerie Minuscule, Vercorin, jusqu’au 30 septembre.

Partager cet article

Repost 0
jean-marc theytaz - dans littérature
commenter cet article

commentaires