Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 16:49

Des sculptures d’acier: Raphaël Moulin les façonne, les polit, leur inculque la vie, il en fait des œuvres qui parlent et nous engagent sur des chemins vivants et inconnus. L’artiste  a exposé notamment  à la galerie Grande-Fontaine à Sion. «Cette exposition présente à nouveau des pièces en acier inspirées de lectures plus ou moins récentes: Pablo Neruda, Erri De Luca, Verlaine, Houellebecq, Romain Gary, Modiano...un voyage dans le temps et dans la diversité des styles et des approches poétiques mais avec comme corollaire une qualité littéraire remarquable» rapporte ‘artiste. Mais à la Grande -Fontaine vous pouviez aussi trouveri un poète comme Blaise Cendrars et son texte «Le Brésil-Des hommes sont venus» un petit livre récemment réédité chez Gallimard avec les phtoos d’époque de Jean Manzon. «J’ai eu l’occasion de le découvrir après un voyage dans ce pays merveilleux . Les impressions recueillies sur place mêlées aux textes de cet auteur cher à mon cœur, m’ont amené à réaliser quelques travaux qui restent fidèles au style de ces dernières années, avec une légère touche exotique.»

Avec ce sculpteur précis, fin et sensible la Galerie Grande-Fotnaine a invité Philipe Wenger: des monochromes, des recherches approfondies sur la couleur: l’artiste installé à la Ferme Asile nous dévoile univers vibratoire qui introduit les notions de lenteur de temps, de croissance et de silence intérieur dans l’élaboration d’une œuvre achevée, nuancée, complète. Chez cet artiste, pour lequel la peinture est plus une expérience sensorielle qu’une recherche formelle, la couleur devient autonome et unique porteuse de sens. Comme le souligne Muriel Constantin, histoirenne de l’art «l’’artiste ne recherche pas l’harmonie, ni le beau – seul lui importe que ses peintures dialoguent et qu’elles finissent par se compléter, bref, qu’elles vivent. Voici peut-être l’ultime aspiration de l’artiste…. Malgré leur dépouillement, les œuvres de Wenger sont impressionnantes de puissance et de force, capables d’envelopper le spectateur dans une mer de couleur, qui règne ici en maître. (…) » Les œuvres de Wenger ont aussi trait, avec ses pigments de terre, à une peinture dans laquelle le geste est important, lorsqu’il faut appliquer sur la toile les couches successives qui vont se réfléchir, se compléter apporter des variations infinies de la couleur. En fait il faut se laisser pénétrer par ces tableaux qui sont comme hypnotiques par instants et qui dégagent une atmosphère de musique intérieure fascinante.

Partager cet article

Repost 0
jean-marc theytaz
commenter cet article

commentaires