Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 17:52

Mêler l’intime, l’intimité à l’autre, à l’extérieur, au monde qui nous entoure avec toutes les sensibilités qui la composent dans une sorte de partage et de découverte de nouveaux horizons, le Ganioz Espace de Martigny a présenté cette année Intime-Extime: avec une performance de Nicole Murmann

L’artiste Christina Jonsson nous a offert une « réflexion sur l’intimité du corps, de l’être et de la pensée dans une dynamique d’extériorisation».

Au Ganioz Project Space (GPS), elle a mis en espace et en relation, pourquoi pas aussi en réseau une série de travaux d’artistes de genres multiples et différenciés qui viennent de Suisse et du Danmark.. Les techniques et les supports sont pluriels, passent par l’écriture, la vidéo, la photo qui analsysent nos modes de comportements, nos réflexes, nos approches notre traitement de l’intime. Tout cela est très personnel, traite de la sphère individuelle, du «jje» et du «moi» qui peuvent entrer en interaction et créer des vibrations et des ondes lumineuses qui rendent comptent de du langage émotionnel intime. .

La frontière habituellement admise entre public et privé s’en trouve complètement brouillée.

L’ «extimité» est une notion qui consiste à porter à la connaissance d’autrui ce qui est généralement considéré comme relevant de l’intime. Intime.Extime.» Mis en opposition, ces deux termes proposent de réfléchir à la manière dont le premier mérite d’être reconsidéré à la lumière du second.Il s’agit de créer aussi peut-être un questionnement sur l’identité, ds champs d’action entre soi et l’autre sans que cela soit soit invasif ou intrusif, mettant en danger l’une ou l’autre des entités. Comme nous le dit Catherine Touaibi «En partageant son intimité, l’individu acquiert non seulement une véritable autonomie et une vie authentique, mais il est investi d’une nouvelle perspective. Celle-ci lui permet de s’ouvrir à une société en constante évolution, constituée de personnes davantage libres et responsables.»

Avec les artistes: Atelier de Geste (Beau Rhee) (USA) | Gilles Aubry (CH) | Nathalie Uhlmann (CH) | Tarik Hayward (CH) | Stéphanie Giorgis (CH) | Nicole Murmann (CH) | Colette Hayoz (CH) | Luke Burton (ENG) | Hannah Anbert (DK) | Nanna Lysholt Hansen (DK) | Heidi Hove (DK) | Naja Maria Lundstrøm (DK)

Après des études à l’Académie des Beaux-Arts de Ravenne, Christina Jonsson (née en 1975 à Copenhague, vit et travaille à Leysin) exécute un master (MAPS) à l’ECAV qu’elle termine en 2012. Depuis, elle expose régulièrement en Suisse et à l’étranger.
Artiste mais également curatrice, elle est cofondatrice de l’espace d’arts Saint-Valentin à Lausanne qu’elle codirige depuis 2011. →

Partager cet article

Repost 0
jean-marc theytaz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean-marc theytaz
  • : Textes poétiques, de création- Textes critiques sur des expositions d'art, des sorties de nouveaux livres en Valais et en Suisse.
  • Contact

Recherche

Liens