Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 11:14

~Carnaval, le temps des masques, des rires, des cortèges, de la «déconnade», le temps des pas de danse à contre-temps, des gags à quatre sous, des dérapages plus ou moins incontrôlés, carnaval une tradition qui reste bien ancrée en Suisse, en Valais, à Bâle, Lucerne... Les couleurs y sont reines, la musique se joue sur tous les modes, toute est permis ou presque. C’est un temps d’arrêt dans le calendrier, l’occasion de débrancher, de se déconnecteur du quotidien, de vivre sur un autre rythme. Nombre de gens vivent pendant quelques jours dans la peau d’autres personnages, jouent un rôle, peut-être le leur, leur vrai et authentique personnage, en tout cas celui d’une partie d’eux-mêmes que souvent ils doivent occulter. A Evolène les «empaillés» créent la terreur dans les rues du village, ces monstres sortis de l’histoire et de la tradition qui perpétuent d’anciennes croyances aux démons, aux esprits malins, à ce qui est irrationnel et imprévisible. Dans le Lötschental les masques figurent également des visages torturés, d’une belle laideur, qui font sortir de leurs cavernes les hommes des premiers temps avec leurs religions reliées à nature et aux éléments. Carnaval véhicule des forces étranges, des histoires plus ou moins vraies, raille, ironise, ment, dit la vérité... c’est selon, suivant l’humeur du jour.

Partager cet article

Repost 0
jean-marc theytaz
commenter cet article

commentaires